Au moins deux personnes, dont Louis Boyard, le président du syndicat lycéen UNL, auraient été blessées par des tirs de LBD lors de l’acte 12 des Gilets jaunes à Paris, d’après des vidéos publiées sur les réseaux sociaux.

Des tirs de LBD auraient fait au moins deux blessés samedi, l’un à la tête et l’autre au pied, sur la place de la République à Paris lors de l’Acte 12 des Gilets jaunes, des vidéos de ces personnes ont été publiées sur internet.

L’un des blessés est Louis Boyard, président de la première organisation syndicale lycéenne UNL. Le jeune homme âgé de 18 ans qui était dans le cortège ce samedi a été blessé au pied. Il s’est adressé sur Twitter au ministre français de l’Intérieur Christophe Castaner qui défend l’utilisation des armes le début de la crise des Gilets jaunes:

«Je me suis bien pris un tir de LBD au pied. Tout le pied semble cassé […]. M.Castaner, j’ai 18 ans, non violent convaincu. J’espère que vous reconnaîtrez votre faute.»

​Commentant la blessure de Louis Boyard, le chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a de nouveau critiqué l’emploi du LBD lors des manifestations en publiant plusieurs tweets.

​Une autre vidéo publiée sur les réseaux sociaux, montre un Gilet jaune qui aurait été blessé à la tête par un LBD sur la place de la République.

​Portant des gilets jaunes tachés de rouge pour imiter du sang ainsi que des pansements et des bandages sur les yeux, des Gilets jaunes se sont rassemblés ce samedi pour leur acte 12, cette fois en hommage à ceux qui ont été victimes des violences policières depuis le 17 novembre.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;