L’Union européenne s’est déclarée aujourd’hui « vivement préoccupée » par les tirs expérimentaux de missiles balistiques de l’Iran et a appelé Téhéran à cesser ses activités dans ce domaine, qui, selon elle, accentuent la méfiance et déstabilisent le Moyen-Orient.

« L’Iran continue de mener des efforts pour augmenter la portée et la précision de ses missiles, et accroît le nombre d’essais », a déclaré l’UE dans un communiqué.

A l’occasion du 40e anniversaire de la Révolution islamique, l’Iran a dévoilé samedi son nouveau missile de croisière, d’une portée de plus de 1.300 km. Dans une résolution encadrant l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien, le Conseil de sécurité a appelé l’Iran à s’abstenir pendant une durée allant jusqu’à huit ans de travailler à la mise au point de missiles balistiques censés pouvoir emporter des ogives nucléaires.

L’Iran assure que ses essais de missiles ne violent pas la résolution de l’Onu et dément que ses missiles puissent être équipés de têtes nucléaires. Les missiles mis au point, affirme le régime chiite iranien, sont à visée purement défensive et destinés à la dissuasion.

Etiquette: ; ;