Un étudiant sud-africain a été tué aujourd’hui à Durban au cours d’une manifestation contre les conditions de logement à l’université, a appris l’AFP de source officielle, les médias locaux affirmant que la victime avait été abattue par un garde de sécurité.

« L’université de technologie de Durban a eu la tristesse d’apprendre que l’un de ses étudiants, qui participait à une manifestation cet après-midi à l’extérieur du campus Steve Biko, est décédé à l’hôpital », a annoncé la faculté dans un communiqué. « La cause et les circonstances de son décès ne sont pas encore établies », a-t-elle ajouté.

La site d’information News24 a cité un policier, selon lequel des étudiants jetaient des pierres sur des bâtiments, lorsqu’un garde de sécurité a ouvert le feu, atteignant l’un d’eux.

Cette mort risque d’enflammer le mouvement étudiant, alors que de violentes manifestations avaient secoué l’Afrique du Sud en 2015 et 2016, contraignant le gouvernement à abandonner une augmentation des frais universitaires.

Etiquette: ;