La partie russe attend toujours des explications de Paris suite aux accusations d’Emmanuel Macron visant la Russie et ses médias qui travaillent en France.

La Russie n’a à ce jour toujours pas reçu de réponse à sa demande d’explications après les déclarations d’Emmanuel Macron concernant RT et Sputnik publiées par Le Point, a annoncé jeudi la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

«Jusqu’à présent, le ministère des Affaires étrangères n’a pas reçu de réponse de la partie française à la note russe», a indiqué l’officielle lors d’un point presse, tout en soulignant que la Russie comptait toujours obtenir une «réponse détaillée» à sa question.

«Nous espérons que cela permettra d’en finir avec les accusations infondées d’ingérence dans les affaires intérieures françaises visant la Russie et les médias russes», a déclaré la porte-parole.Toujours selon Mme Zakharova, Moscou s’attend à ce que Paris renonce finalement à son attitude discriminatoire vis-à-vis de RT et Sputnik.

Dans un entretien accordé précédemment à l’hebdomadaire Le Point, le chef de la République française a accusé la Russie de s’ingérer dans les affaires intérieures de la France à l’aide de ses médias, dont RT et Sputnik, qui «achètent des comptes» et «trollent» afin d’inciter au mécontentement populaire en France.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;