Trois personnes ont trouvé la mort dans une frappe réalisée par la coalition antiterroriste américaine sur la province de Deir ez-Zor, rapporte samedi l’agence syrienne SANA.

L’agence de presse officielle syrienne SANA a fait état de trois morts dans une frappe aérienne de la coalition anti-Daech* dirigée par les États-Unis dans la région de Deir ez-Zor (nord-est).

«Trois civils ont péri dans les frappes de la « coalition internationale » sur le village d’Al-Tayana dans l’est de la province de Deir ez-Zor», indique l’agence.

Fin janvier, la coalition américaine avait reconnu la mort de 1.190 civils dans ses raids effectués en Irak et en Syrie de 2014 à 2018.Le 19 décembre 2018, Donald Trump a annoncé le départ le plus rapidement possible des militaires US de Syrie, martelant que les États-Unis ne joueraient plus le rôle de «gendarme du Moyen-Orient».

Par la suite, la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders a annoncé que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs troupes de Syrie, tout en soulignant que la victoire sur les djihadistes de Daech* ne signifiait pas la fin de la coalition antiterroriste dirigée par Washington.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Etiquette: ; ; ; ; ;