La Cour supérieure du Québec a condamné vendredi l’auteur de la fusillade dans le Centre culturel islamique de Québec, qui a fait six morts et huit blessés, à la réclusion à perpétuité.

Le Canadien Alexandre Bissonnette, 29 ans, accusé d’avoir mené une attaque contre une mosquée de la ville de Québec en janvier 2017, a été condamné vendredi à la réclusion criminelle à perpétuité avec une période de sûreté allant de 40 ans, annoncent des médias canadiens.

​Pendant son procès, M.Bissonnette, étudiant en sciences politiques à l’université Laval voisine de la mosquée attaquée, avait plaidé coupable des chefs d’inculpation pour assassinat et tentative d’assassinat. Il n’était pas poursuivi pour terrorisme. Selon l’enquête, l’assaillant a agi seul.Les procureurs avaient requis la perpétuité sans possibilité de sortir au terme d’une période de sûreté. Mais le juge de la Cour supérieure François Huot a indiqué qu’une période de sûreté «de 35 à 42 ans» était une sentence «juste et raisonnable».

La fusillade du 29 janvier 2017 a fait six morts et huit blessés dont six graves dans le Centre culturel islamique de Québec. Alexandre Bissonnette, armé d’un fusil et d’un pistolet Glock a ouvert le feu sur les quelques dizaines de fidèles présents dans la mosquée avant de se rendre à la police.

Selon l’enquête, Alexandre Bissonnette, qui n’avait pas de casier judiciaire, affichait des idées d’extrême droite à l’université comme sur les réseaux sociaux.À l’ouverture de son procès le 26 mars 2018, Alexandre Bissonnette a plaidé non-coupable avant de faire volte-face quelques heures plus tard et de plaider coupable de tous les chefs d’inculpation pour assassinat et tentative d’assassinat.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;