À partir de cette année, le 8 mars, Journée internationale de la femme, sera un jour férié à Berlin. Les magasins, les écoles, les médecins… tout sera fermé.

C’est le Sénat, la mairie de Berlin, gouvernée par une coalition de gauche rassemblant les sociaux-démocrates, le parti de gauche die Linke et les Verts, qui a créé la surprise en prenant cette décision du jour au lendemain. La mesure a été largement votée par le parlement de Berlin et entrera en vigueur dans moins d’un mois.

Berlin crée un précédent en Allemagne. C’est le seul Land qui s’engage à fêter les femmes de cette façon. Pendant ce temps, les Bavarois et les Rhénans iront travailler comme d’habitude. Dans ce pays fédéral, chaque Land fixe – sans consulter personne – le nombre de ses journées fériées. Or, Berlin est le Land qui compte le moins de jours chômés. 10 contre 13 en Bavière et 12 dans le Bade-Wurtemberg. Les Länder du sud, majoritairement catholiques, profitent des fêtes religieuses. Certains Länder avaient, l’an dernier, ajouté un jour de plus à leur catalogue de jours fériés. Ainsi, les Länder du nord ont décidé d’allouer un jour férié à la réforme qui fêtait l’an dernier son 500e anniversaire et en Thuringe on n’ira pas travailler pour la Journée internationale de l’enfance.

Etiquette: ;