Dans un proche avenir, de nouveaux sites Internet « menaçant la sécurité nationale seront bloqués » en Ukraine, a déclaré le 11 février le chef du département de la protection du renseignement de sécurité de l’État dans le domaine de la sécurité de l’information du SBU (Service de sécurité de l’Ukraine) Aleksandre Klimtchouk.

Selon lui, la Russie investit des sommes considérables dans le développement des sites Internet, qui retransmettent des idées de propagande et utilisent les réseaux sociaux à ces fins.

« Environ deux mille faux comptes ont été bloqués au cours de la dernière année (dans les réseaux sociaux – éd.), environ 200 sites Internet qui ont propagé l’idéologie russe, sont classés pour des sanctions « , a déclaré M. Klimtchouk.

Le représentant de la SBU a souligné que son service a repéré la cette plus de 100 sites qui seront bloqués dans les jours à venir. Il a également souligné que, selon le SBU, les services de renseignement russes préparent de puissantes attaques informatiques contre les élections en Ukraine et pendant les élections elles-mêmes, qui pourraient être dirigées non seulement vers la CEC, mais également contre « toute infrastructure critique, finance et énergie ».

Selon M. Klymtchouk, ces actions pourraient affecter négativement le processus électoral, mais l’Ukraine est prête à réagir efficacement aux cybermenaces.

Il est à noter qu’en mai dernier, le président ukrainien Petro Porochenko avait signé un décret interdisant l’accès aux réseaux sociaux russes, aux sites du groupe Mail.Ru et de Yandex, ainsi qu’à un certain nombre de chaînes de télévision.

Etiquette: ; ; ; ; ;