Le président libanais, Michel Aoun, a eu lundi une rencontre à Beyrouth, avec le chef de la diplomatie, Mohammad Javad Zarif, où il a salué un large soutien de l’Iran au Liban et a demandé l’aide de son aide pour le rapatriement des réfugiés syriens du Liban.

En visite à Beyrouth à la tête d’une délégation et en compagnie de l’ambassadeur d’Iran au Liban, Mohammad Jalal Firouz Niya, Mohammad Javad Zarif et le Président Aoun ont discuté des récentes évolutions régionales et libanaises ainsi que la position de Téhéran envers les questions d’intérêts communs.

Toujours lors de cette la qui a eu lieu au Palais de Baada, à l’est de la capitale Beyrouth, le Président Aoun évoque les relations amicales irano-libanaises, et félicite le 40e anniversaire de la Révolution islamique d’Iran avant de demander à Zarif de transmettre ses salutations chaleureuses à son homologue iranien, Hassan Rohani.

M.Aoun, évoquant « la question des réfugiés syriens au Liban » a déclaré que ce dossier doit être traitée en tenant compte de la nécessité de leur retour en toute sécurité dans les zones stables syriennes’, selon la presse libanaise.

Le président libanais, a demandé à cette occasion l’aide de l’Iran au sujet du retour des réfugiés syriens au Liban vers leur pays, soulignant que le nouveau gouvernement accordera une importance particulière à ce dossier.
« L’Iran a un rôle à jouer dans la réalisation de ce retour », a-t-il ajouté.

À cet égard, il a souligné que l’accueil par le Liban d’un grand nombre de réfugiés syriens a des conséquences « importantes » sur la situation économique, sociale et sécuritaire de son pays.

Etiquette: ; ; ; ; ;