La Cour internationale de justice (CIJ) rend ce mercredi sa décision sur une plainte de l’Iran, qui tente de récupérer près de deux milliards de dollars de ses avoirs gelés par Washington pour indemniser des Américains victimes d’attaques terroristes.

La République islamique avait engagé une procédure contre les Etats-Unis devant la CIJ en juin 2016 afin d’obtenir le déblocage de ses fonds.

Dans sa plainte, Téhéran faisait valoir que Washington avait violé un traité bilatéral signé en 1955 par le Chah d’Iran avec le gouvernement américain, portant sur les relations économiques et les droits consulaires.

La CIJ rendra son arrêt à 15H00 (14H00 GMT) au Palais de la Paix, siège de la Cour basée à La Haye.

Cette décision pourrait entraîner un regain de tensions entre les deux pays, qui n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 1980.

Dans une procédure distincte, les juges de la CIJ avaient ordonné début octobre à Washington de mettre fin aux sanctions contre Téhéran visant des biens « à des fins humanitaires », un revers pour les Etats-Unis qui s’étaient retirés en mai de l’accord sur le nucléaire iranien.

Peu après l’annonce de la Cour, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo avait annoncé que les Etats-Unis mettaient fin au traité d’amitié de 1955, invoqué par la Cour pour justifier sa décision.

Dossier : Politique anti-Iran des Etats-Unis

 

Etiquette: ; ;