Les États-Unis utilisent le terrorisme dans leurs propres intérêts, a déclaré le sénateur russe Frants Klintsevitch. Ce mécanisme «profondément sophistiqué» est, selon lui, indispensable pour les services spéciaux américains.

Répondant à une question d’un journaliste sur le niveau du danger émanant de Daech*, le sénateur russe Frants Klintsevitch a fait savoir que cette organisation terroriste était utilisée par les États-Unis à des fins de renseignement:

«Daech* est un instrument des services spéciaux américains», a-t-il déclaré.

Prenant la parole dans le cadre d’une conférence de presse donnée à l’occasion du 30e anniversaire du retrait des troupes soviétiques d’Afghanistan, le sénateur a tenu à souligner que ce moyen des services de renseignement américains fonctionnait à grande échelle:«Il s’agit de 17 services spéciaux, dont chacun remplit des tâches bien précises, qui sont souvent antagonistes», a déclaré le sénateur russe.

Selon Frants Klintsevitch, grâce à une telle structure de renseignement, il n’est pas possible de prendre les États-Unis en défaut.

«Mais ce mécanisme est profondément sophistiqué et fonctionne», a-t-il indiqué avant de conclure que la fin de son service n’était pas pour demain.

*Organisation terroriste interdite en Russie.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;