A Varsovie, le vice-président américain Mike Pence a exhorté jeudi les Européens à se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien, accusé de déstabiliser le Moyen-Orient. Il a aussi menacé Téhéran de nouvelles sanctions.

Les États-Unis se font de plus en plus insistant sur la question du nucléaire iranien. A Varsovie où sont réunis Israël et de hauts responsables de pays arabes pour une conférence sur la paix et la sécurité au Moyen-Orient, Mike Pence a appelé, jeudi 14 février, les alliés européenns à rompre avec l’Iran en se retirant de l’accord sur le nucléaire.

Etiquette: ; ; ;