Le ministre français de l’Intérieur Christophe Castaner s’est longuement exprimé sur le mouvement des Gilets jaunes lors d’une nouvelle émission «Au tableau» de la chaîne télévisée C8 devant des enfants. Il a notamment expliqué que le mouvement était composé de perdants. Il a aussi donné un bilan de dix blessés à la tête.

Lors d’une nouvelle émission de «Au tableau» diffusée mercredi soir sur la chaîne télévisée C8, le ministre français de l’Intérieur Chistophe Castaner a qualifié de «perdants» les participants au mouvement des Gilets jaunes.

​Évoquant la genèse du mouvement, à savoir la question du prix du carburant, le ministre a estimé que «c’est comme une machine qui ne s’arrête pas».

«On a créé une sorte de monstre qui est sorti de sa boîte et le monstre continue à s’agiter», a poursuivi le ministre.

Interrogé par les élèves sur l’utilisation des LBD et les violences lors des samedis de manifestations, Christophe Castaner a assuré que pour lui «un Gilet jaune blessé ou un policier blessé, c’est un échec». Donnant le chiffre de «dix personnes blessées à la tête» depuis le début du mouvement, le ministre a également jugé que «c’est une faute. Et s’il y a une faute, il y a une enquête et une sanction, mais elles sont rares.»Pour autant, hors de question à ses yeux d’interdire ces «armes de protection».

Selon des données compilées par Mediapart et David Dufresne, spécialisé dans les violences policières, il y a eu 20 éborgnés et 187 blessés à la tête depuis le début du mouvement des Gilet jaunes, le 17 novembre 2018. Aucun policier n’a été mis à pied jusqu’à présent. 133 plaintes ont été déposées à l’IGPN.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;