Des dizaines de personnes ont été prises au piège, sans pouvoir fuir dans les rues de la vieille ville de Dacca paralysées par les embouteillages, alors qu’un violent incendie ravageait des immeubles d’habitation et des entrepôts de produits chimiques.

Au moins 70 personnes ont péri dans un violent incendie qui a consumé un immeuble ancien de Dacca, la capitale du Bangladesh, relate Reuters, citant un responsable des pompiers.

«Les secours continuent à fouiller les décombres calcinés de l’immeuble de quatre étages et le bilan est susceptible de s’alourdir», a-t-il ajouté.

L’incendie s’était déclenché mercredi soir dans l’immeuble qui abritait un entrepôt de matières plastiques et d’autres produits inflammables, selon les pompiers.

Des dizaines de personnes ont été prises au piège, sans pouvoir fuir dans les rues paralysées par les embouteillages, alors que les produits chimiques, des granules en plastique et des sprays déodorants étaient la proie des flammes, indique de son côté l’AFP.Le feu s’est étendu à plusieurs autres bâtiments du quartier historique de Dacca, dont certains dataient de plus de 300 ans. Il a fallu plus de cinq heures aux pompiers pour le contrôler.

Près de cinquante personnes ont été hospitalisées, certaines dans un état critique, a déclaré à Reuters Julfikar Rahman, le directeur du service des pompiers et de la défense civile.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;