En livrant des médicaments et du matériel médical, la Russie annonce vouloir venir en aide aux Vénézuéliens frappés par un blocus économique et une pénurie touchant plusieurs secteurs de l’économie du pays.

Ce 21 février, la Russie a remis au Venezuela une cargaison de médicaments et d’équipements médicaux par l’intermédiaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), rapporte le correspondant de l’agence TASS.

Le vice-ministre vénézuélien de la Santé, Gerardo Briceño, a déclaré que les médicaments et les outils transférés satisferaient les besoins des hôpitaux pour au moins 15 jours. Une cargaison de médicaments et de matériel médical est transférée par l’OMS dans le cadre des contributions russes à cette organisation. Le Venezuela devrait obtenir 7,5 tonnes de kits de premiers secours comprenant des médicaments, des outils et des fournitures. Une autre livraison de ce type est prévue mais la date n’a pas encore été déterminée. Les médicaments et les instruments livrés à Caracas seront fournis à quatre hôpitaux pour des unités d’urgence.

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a remercié son homologue russe, Vladimir Poutine, ainsi que l’Organisation panaméricaine de la santé pour l’approvisionnement en médicaments du pays. «Je dois remercier l’Organisation panaméricaine de la santé et le président Vladimir Poutine pour ces opportunités, cette fermeté dans l’approvisionnement en médicaments, ils viennent tout le temps, chaque semaine», a déclaré Nicolas Maduro.

Le 19 février, le président légitime Nicolas Maduro avait annoncé avoir accepté l’aide russe, réitérant son opposition à une aide venant des États-Unis. Il avait ainsi expliqué que cette aide correspondait à une livraison de «médicaments très coûteux».

Le président de la République bolivarienne du Venezuela avait en outre de nouveau qualifié de «show politique» et de «piège attrape-nigaud» la demande d’envoi d’aide américaine de l’opposant Juan Guaido, président du Parlement qui s’est autoproclamé président intérimaire. D’autre part, alors que les Vénézuéliens doivent faire face à de nombreuses pénuries, Nicolas Maduro souhaite depuis plusieurs mois la levée du blocus, ce qui constituerait à ses yeux la meilleure des aides humanitaires.

Etiquette: ; ; ; ; ;