Sous l’œil des caméras du monde entier, les dirigeants américain et nord-coréen ont échangé une poignée de main à Hanoï, mercredi, en ouverture d’un sommet qui doit concrétiser des promesses faites huit mois plus tôt à Singapour.

Le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un se sont retrouvés, mercredi 27 février, à Hanoï pour leur deuxième sommet, huit mois après leur rencontre historique de Singapour.

Les deux hommes se sont serrés la main devant une rangée de drapeaux américains et nord-coréens disposés dans un hôtel luxueux de la capitale vietnamienne. Lors de brèves remarques, Donald Trump a prédit que le sommet serait « une réussite », et serait « équivalent ou meilleur que le premier » à Singapour, en juin 2018.

Pour sa part, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s’est dit « certain qu’il y aura cette fois de grands résultats qui seront salués par tous », ajoutant qu’il va « faire de (son) mieux pour que cela se produise ».

Etiquette: ; ;