Un drapeau, avec une croix gammée noire sur fond blanc, claquant au vent dans une ville canadienne a attiré l’attention, d’abord d’un habitant, ensuite des médias. Finalement, la svastika a été remplacée par le drapeau de la province, indiquent les médias locaux.

Un vif débat s’est emparé de la ville canadienne de Charlottetown, sur l’Île-du-Prince-Édouard, après qu’on a remarqué un drapeau nazi noir-blanc-rouge avec une croix gammée, hissé depuis plusieurs jours dans la cour d’un habitant.

Selon la chaîne CBC, la bannière était placée à l’extrémité d’un grand poteau sur un terrain privé situé à environ 100 mètres de la route. Le drapeau était alors visible pour les automobilistes qui passaient.Selon les forces de police de Charlottetown, le drapeau hissé ne violait aucune loi. Ils ont projeté de demander au propriétaire de le retirer volontairement, mais celui-ci avait déjà procédé vendredi soir au remplacement du symbole nazi par le drapeau de la province insulaire.

«Le fait que ce drapeau flotte dans l’air de notre grand pays démocratique est répugnant», a déclaré à CBC David Mol, dont les parents néerlandais avaient fui les Pays-Bas occupés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un représentant de la communauté juive locale s’est également élevé contre ce symbole nazi:

«Certaines personnes peuvent ne pas comprendre l’effet que cela a sur les personnes qui ont vécu l’holocauste ou dont des membres de la famille sont décédés.»

Etiquette: ; ; ; ;