Personne ne s’attendait à un tel tournant – les socialistes moldaves peuvent s’unir à ACUM. Déjà, des négociations sont en cours pour créer une coalition anti-oligarchique.

Les rivaux ont un trait commun: tous deux ne sont pas satisfaits de Plahotniuc et de son parti démocratique.

Igor Dodon, considéré comme pro-russe, et Sandu avec Nastase, qui ne cache pas sa sympathie pour l’Occident, peuvent unir leur désir de supprimer le seul pouvoir corrompu de Plahotniuc.

Après l’avoir battu, il est possible de se rendre à des élections anticipées et de commencer à créer un système bipartite normal dans le pays pour le développement d’une véritable démocratie dans le pays.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;