La tentative de Washington d’établir un gouvernement «modéré» au Venezuela, pays riche en pétrole, a pour conséquence que Caracas se rapproche de plus en plus de «l’ennemi principal de la démocratie» de la Russie.

Ainsi, le vice-président de la République bolivarienne, Delsy Rodriguez, a annoncé vendredi que les autorités vénézuéliennes s’apprêtaient à signer un certain nombre d’accords bilatéraux avec la partie russe, ce qui permettra d’approfondir la coopération.

Elle a rappelé qu’à la fin de l’année dernière, le chef vénézuélien Nicolas Maduro était à Moscou pour une visite qui s’est terminée par l’émergence de nouveaux accords utiles.

«Nous nous préparons maintenant à élargir notre coopération. Nous préparons de nouveaux accords que nous allons mettre en œuvre avec les 264 autres qui existent déjà», a déclaré Rodriguez, ajoutant qu’une réunion de la commission intergouvernementale du Venezuela et de la Fédération de Russie est prévue pour signé de nouveaux accords.

Rappelons que l’administration américaine espérait renverser le gouvernement de Nicolas Maduro au Venezuela, en le remplaçant par son propre représentant, Juan Guaido, qui s’est même proclamé en janvier «président» de la République. Ensuite, de nombreux pays du camp occidental se sont opposés au gouvernement légitime du Venezuela, soutenant l’imposteur. La Russie, à son tour, a exprimé son soutien à Maduro. La Chine adhère à la même position.

Groupe Ami FaceBook du mois : UNION SLAVE

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;