Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a rendu hommage au leader révolutionnaire vietnamien Ho Chi Minh samedi à Hanoi avant le départ de son train blindé pour la Chine, après un sommet avec Donald Trump qui a tourné court.

L’homme fort de Pyongyang est monté à bord de son train vert olive marqué d’un liseré jaune dans la gare de Dong Dang, dans le nord du Vietnam, rapportent des journalistes de l’AFP. Puis, le convoi s’est ébranlé lentement en direction de la Chine, au début d’un marathon ferroviaire de 4.000 kilomètres jusqu’à Pyongyang.

Etiquette: ;