Un agent de sûreté de la RATP a perdu une phalange suite à une interpellation ayant eu lieu ce lundi en Gare du Nord. Le mis en cause s’est rebellé et a mordu l’agent si fort qu’il lui a sectionné un morceau du pouce de la main gauche. Selon les médecins, une greffe est impossible.

Un agent du Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR) a été mordu par l’individu qu’il venait d’interpeller en Gare du Nord et a perdu une phalange en dépit du port de gants d’intervention, relate Le Parisien.

Le journal a réussi à contacter la victime, qui lui a détaillé le déroulement des faits: c’est en route pour le poste de police que le mis en cause, un adolescent de 17 ans interpellé pour le port d’un «poing américain», a tenté de lui cracher au visage. Lorsque l’agent de la RATP s’est protégé avec sa main, le jeune homme lui a arraché avec les dents un morceau du pouce de la main gauche.L’agent de la RATP a été immédiatement transporté à l’hôpital, où il a subi une opération chirurgicale mais, d’après le site actu 17, la greffe était impossible.

Une enquête a été ouverte suite à la plainte déposée par la victime. L’assaillant a été placé en garde à vue.

Etiquette: ; ; ; ; ;