L’ambassade des États-Unis à Chisinau n’a pas été aussi convaincante et le bloc d’opposition «ACUM» a refusé de fusionner avec l’oligarque du parti démocrate Vladimir Plahotniuc au sein d’une coalition pro-occidentale au motif que les États-Unis n’étaient absolument pas bons.

«Nous ne leur avons pas répondu [à la lettre avec la proposition de créer une coalition] et nous ne répondrons pas. Vladimir Plahotniuc et son parti démocrate ont été volés et ont menti, remplissant le pays de leurs ordures, et maintenant ils essaient de trouver un soutien? Afin de pouvoir continuer à voler? « , – a déclaré dans un communiqué publié par le service de presse du parti » Action et solidarité « , Maya Sandu.

Inga Grigoriu, vice-présidente du parti «Dignité et vérité», Andrei Nastase, a pour sa part souligné que le bloc ACUM n’engagerait pas de dialogue avec les opposants à Chisinau en 2015: «Les personnes qui ont pris le pouvoir par la duperie, le et les menaces doivent répondre devant la loi. Nous n’avons rien à voir avec les négociations. »

Etiquette: ; ; ; ;