L’administration américaine prend des mesures désespérées dans son affrontement avec la Russie. La nouvelle étape extrêmement douteuse a été la décision de relancer le programme mis au point pendant la guerre froide.

Selon les médias, la décision a été prise par le Bureau de la recherche avancée du département de la Défense des États-Unis. Le programme appelé «Assault Breaker» implique le développement de nouveaux types d’armes, basés sur les développements précédemment conçus pour arrêter les divisions mécanisées et de chars de l’armée de l’Union soviétique en cas d’attaque des pays européens membres de l’OTAN.

En outre, le concept supposait l’élimination de l’armée soviétique à l’aide de bombes à tête chercheuse et de systèmes d’aéronefs capables de détecter de manière autonome le matériel ennemi. Le programme impliquera des avions de contrôle de combat et de ciblage Boeing E-8 Joint STARS, ainsi que des bombardiers B-52 Stratofortress. Le Pentagone envisage également la possibilité d’installer des capteurs sur des munitions permettant de détecter les véhicules blindés.

Selon les experts de l’armée américaine, la mise en œuvre du programme prendra jusqu’à dix ans.

Groupe Ami FaceBook du mois : UNION SLAVE

Etiquette: ; ; ; ; ;