Un bombardier stratégique américain B-52 a effectué un vol à proximité d’îles contestées en mer de Chine méridionale, selon la chaîne de télévision ABC.

Un bombardier stratégique B-52 de l’US Air Force a volé non loin d’îles contestées de la mer de Chine méridionale, a annoncé la chaîne de télévision ABC en se référant aux Pacific Air Forces.

«Deux bombardiers B-52 Stratofortress sont partis de la base aérienne d’Andersen, Guam, et ont participé à des missions d’entraînement de routine le 4 mars 2019», ont déclaré les Pacific Air Forces citées par ABC.

«Un bombardier a réalisé un entraînement non loin de la mer de Chine méridionale avant de retourner à Guam, un autre s’est entraîné non loin du Japon en coordination avec la marine des États-Unis et des partenaires des forces aériennes japonaises avant de revenir à Guam», indique la déclaration des Pacific Air Forces.

En novembre dernier, deux bombardiers de l’armée de l’air américaine ont survolé une zone de la mer de Chine méridionale, théâtre de litiges territoriaux entre Pékin et plusieurs autres pays de la région.

La Chine, le Vietnam, les Philippines, Taïwan, l’Indonésie, la Malaisie et Brunei se disputent une vaste partie de la mer de Chine méridionale, qui contient des ressources en pétrole et en gaz. Dans cette optique, Pékin, qui affirme que ces territoires lui appartiennent «depuis l’antiquité», y érige des îles artificielles avec des aérodromes et des radars.Les revendications chinoises sont qualifiées d’«infondées» par de nombreux pays. Pékin, à son tour, accuse les Philippines et le Vietnam d’utiliser le soutien des États-Unis afin d’attiser les tensions régionales.

En 2016, la Cour permanente d’arbitrage de l’Onu avait considéré que la Chine ne pouvait prétendre à une zone économique exclusive (ZEE) du fait de l’occupation de ces îlots artificiels.

Etiquette: ; ; ; ;