Après avoir déclenché une polémique, l’affiche sur la quinzaine antiraciste et solidaire de la Ville de Saint-Denis «va donc être retirée au plus vite», explique un communiqué de la mairie de Saint-Denis. Ce n’est pas l’image d’Hitler avec la bouche ouverte qui s’est attirée les foudres de la population, mais le petit drapeau français sur son col.

L’affiche d’illustration de la 47e édition de la quinzaine antiraciste et solidaire de la Ville de Saint-Denis, qui se déroulera du 21 mars au 6 avril, a provoqué une polémique suite à laquelle la mairie a dû s’excuser et la retirer «au plus vite». La raison: un petit drapeau français sur le col d’Hitler.

«Suite à une première diffusion de documents de communication pour la quinzaine antiraciste et solidaire, un détail sur le visuel a été identifié pouvant porter à confusion sur le message porté par l’événement. L’affiche va donc être retirée au plus vite», indique un communiqué publié sur le site de la Ville.

L’illustration représente Adolf Hitler avec la bouche ouverte dans laquelle sont inscrits les mots «homophobe», «ségrégationniste», «raciste», «antisémite», «grossophobe». Mais c’est le petit drapeau français, attaché sur son col, qui s’est attiré les foudres des Français et a été vivement critiqué sur Twitter.

«Concrètement, le prestataire extérieur, qui a réalisé l’affiche, a rajouté un petit drapeau français sur la dernière version du visuel. Certains ont pu être amenés à penser que l’affiche assimilerait la politique menée par Emmanuel Macron à celle d’Adolf Hitler», précise le communiqué.

Le site ajoute également que «si la municipalité condamne de nombreuses décisions du gouvernement actuel, la Ville de Saint-Denis et le graphiste n’ont jamais voulu faire un tel parallèle».

La Ville de Saint-Denis a également promis de retirer «au plus vite les premières affiches» et a espéré que «cet événement, organisé avec de nombreuses associations, et qui fête son 47e anniversaire sera comme chaque année un succès».

Etiquette: ; ; ;