Jair Bolsonaro, le dirigeant brésilien, a posté deux tweets provocateurs et s’est retrouvé au cœur d’une polémique. D’abord, il a partagé une vidéo au contenu plutôt obscène pour dénoncer la façon de certains de célébrer le carnaval du Brésil, puis il s’est interrogé, toujours sur sa page officielle Twitter, sur ce qu’était… une «golden shower».

Les foudres des internautes ne cessent de frapper le Président brésilien après deux de ces récentes publications sur Twitter. Premièrement, Jair Bolsonaro s’est mis à critiquer le comportement des gens dans certaines régions du pays lors du carnaval annuel national.

«Je me sens mal l’aise de le montrer, mais nous ne devons pas cacher la vérité pour sensibiliser la population», a-t-il écrit, ajoutant que la vidéo jointe illustrait bien «ce que beaucoup de rues devenaient lors de ce carnaval brésilien. Commentez et tirez-en les conclusions», a-t-il lancé ce mercredi.

Sur la vidéo, qui aurait été réalisée lundi à Sao Paulo selon la presse locale, on voit des hommes dans la rue, apparemment sur le toit d’un arrêt de transport en commun. L’un d’entre eux danse à demi-nu, ne portant que des sous-vêtements plutôt extravagants, avant de laisser un autre lui uriner sur la tête. Il fait semblant en même temps de se faire un shampoing.

Après que cette vidéo a retenti comme un coup de tonnerre, M.Bolsonaro semble avoir réservé une autre surprise à ses citoyens. Quelques tweets plus tard, il a posé une très courte question:

«Qu’est-ce que c’est golden shower?», a demandé le Président à ses 3,48 millions d’abonnés…

Les followers n’ont, de leur côté, pas épargné leurs efforts pour lui expliquer ce que signifiait ce phénomène (un acte sexuel consistant à uriner sur son partenaire), ainsi que pour plaisanter sur le sujet. Parmi les variantes aux interprétations alternatives de la «golden shower» («douche dorée») on trouve un bain où un golden retriever verse de l’eau ou bien dans lequel il se baigne lui-même.

Ainsi, le journaliste Fábio Pannunzio a critiqué le dirigeant pour avoir mis en ligne une vidéo avec ce contenu sensible.

«Bolsonaro, ma petite-fille de six ans a vu cette scène sur Twitter, tout comme des millions d’enfants dont les parents sont abonnés à votre compte», a-t-il affirmé. «Je voudrais savoir comment le Président de la République compte leur expliquer ce à quoi ils viennent d’assister.»

Etiquette: ; ; ; ;