L’un des quatre réacteurs d’un Airbus A380 de la compagnie aérienne Air France est tombé en panne dans la nuit de samedi à dimanche, en plein vol Abidjan-Paris. L’aéronef transportait à ce moment 501 passagers, vient d’informer La Provence.

Effectuant un vol Abidjan-Paris, un Airbus A380 d’Air France a été contraint de faire demi-tour au-dessus du Niger en raison d’une panne d’un des quatre réacteurs de l’aéronef, selon la compagnie aérienne française et un passager, cités par La Provence.

Transportant 501 passagers, l’Airbus a finalement atterri sans dommage, selon la même source.

Un journaliste de Bloomberg, Baudelaire Mieu, qui était à bord de l’avion, a témoigné à l’AFP qu’il avait vu une boule de feu pendant quelques secondes puis entendu un grand bruit du côté gauche de l’avion. Ensuite, le pilote a annoncé qu’ils venaient de perdre un moteur gauche et qu’ils allaient rentrer à Abidjan.

«L’avion a continué de vibrer pendant tout le retour vers Abidjan, les gens priaient, j’entendais des « Seigneur », des « Allah »», a témoigné Baudelaire Mieu.

Comme l’a expliqué à l’AFP un porte-parole d’Air France à Paris, il s’agissait d’«un pompage réacteur», «avarie moteur qui est connue» et qui «arrive de temps en temps».Il a également affirmé que les équipages étaient «parfaitement entraînés» pour gérer ce type de problème.

«Ça peut être lié à l’ingestion d’un oiseau par un réacteur au décollage», a-t-il fait remarquer.

La compagnie Air France a annoncé qu’elle allait mettre un vol supplémentaire d’un Boeing 700-200 pour complémenter les vols réguliers de dimanche et lundi soir.

Etiquette: ; ; ; ; ;