Les attachés militaires de plusieurs pays, parmi lesquels les États-Unis, l’Allemagne et la France, ont été invités à participer, jeudi à Moscou, à des compétitions de tir avec des généraux et des amiraux russes.

Les haut gradés de l’Armée russe pourraient avoir comme rivaux sur un stand de tir, jeudi à Moscou, les attachés militaires de plusieurs pays, dont celui des États-Unis.

«La compétition doit réunir les membres du Club de chefs militaires de Russie avec à leur tête le général d’armée Anatoli Koulikov, ainsi que les attachés militaires des ambassades des États-Unis, de Chine, d’Allemagne, de France, de Slovénie, de Serbie, de Corée du Sud et du Chili», a annoncé le service de presse de DOSAAF, société bénévole d’assistance à l’Armée de terre, de l’air et à la Marine.

Les tirs seront effectués au pistolet Makarov et au Glock 17, ainsi qu’aux armes personnelles.

Cette invitation a été formulée aux États-Unis, alors que les représentants militaires américains accrédités à Moscou ont manqué lundi dernier, pour la première fois, la conférence de presse traditionnelle du président de la commission de Défense de la Douma (chambre basse du parlement russe), Vladimir Chamanov. L’invitation leur avait pourtant été adressée.En janvier dernier, les attachés militaires américain, britannique, français et allemand, ainsi que les représentants de l’Union européenne et de la mission de l’Otan en Russie n’étaient pas venus à un point de presse organisé par le ministère russe de la Défense pour présenter le missile 9М729, considéré aux États-Unis comme violant le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;