Quarante-Neuf personnes ont été tuées pendant la prière du vendredi dans des fusillades contre deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch, selon les autorités, un tireur étant identifié comme un extrémiste australien.

Les attaques survenues dans cette localité de l’Ile-du-Sud ont également fait 40 morts et 20 blessés graves, a déclaré la Première ministre Jacinda Ardern. Évoquant l’une des journées « les plus sombres » de cette nation du Pacifique Sud réputé paisible, dénonçant des violences « sans précédent ».

Une heure plus tard, le bilan a été revu à la hausse par la police qui parle désormais de 49 morts


Des témoins ont raconté avoir vu des corps ensanglantés. Des enfants et des femmes figureraient parmi les morts. La police a lancé un appel afin de ne pas partager « des images extrêmement pénibles » après la mise en ligne d’une vidéo montrant un homme blanc se filmant en train de tirer sur des fidèles dans une mosquée.

Voir aussi : VIGI : Droit de réponse aux mensonges et calomnies de Monsieur Castaner

« Il est clair qu’on ne peut que décrire cela comme une attaque terroriste », a déclaré Mme Ardern. « Pour ce que nous en savons, (l’attaque) semble avoir pourtant été bien planifiée ».

Groupe Ami FaceBook du mois : UNION SLAVE

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;