Les Etats-Unis ont interdit de visa 340 proches supplémentaires du président vénézuélien Nicolas Maduro depuis lundi, a indiqué ce mercredi le département d’Etat américain.

«Plus de 600» individus ont été privés de visa américain depuis la fin 2018, a déclaré Robert Palladino. Le porte-parole de la diplomatie américaine a également précisé que la «révocation» de visas supplémentaires était à l’étude. 107 anciens diplomates et leurs familles font partie des 340 individus interdits de visa depuis lundi, a précisé Palladino.

Le bras de fer entre Washington et Caracas ne cesse de s’intensifier depuis la reconnaissance en janvier par Donald Trump de Juan Guaido, leader de l’opposition, comme président par intérim. Le secrétaire d’Etat Mike Pompeo avait annoncé plus tôt aujourd’hui que tous les diplomates américains avaient quitté le Venezuela, qui traverse une crise économique intense.

Pompeo a réitéré le soutien de Washington au «président par intérim Juan Guaido», affirmant que l’administration américaine était «impatiente de revenir une fois que la transition démocratique aura commencé» au Venezuela.

Etiquette: ; ;