Le ministère belge des Affaires étrangères a confirmé que sept ressortissants belges avaient été interpellés à Paris après les manifestations de l’acte 18 des Gilets jaunes ce samedi. Les conditions des arrestations des Belges n’ont pas été communiquées.

Parmi les personnes interpellées suite aux manifestations de l’acte 18 des Gilets jaunes à Paris ce samedi 16 mars figurent sept ressortissants belges, informent les médias locaux se référant au ministère des Affaires étrangères du royaume.

D’un côté des fumigènes et des blindés de la gendarmerie et de l’autre des boutiques pillées sur les Champs-Élysées et des incendies: pour son acte 18, la mobilisation des Gilets jaunes a été marquée par un regain de violences à Paris, obligeant le Président de la République à écourter son weekend au ski pour présider, dans la soirée, une cellule de crise au ministère de l’Intérieur.

Au total, 32.300 personnes se sont mobilisées dans toute la France, dont 10.000 à Paris, selon l’Intérieur, mais 230.766 selon le décompte des Gilets jaunes posté sur Facebook. Dans la soirée, le bilan des interpellations est monté à 237 personnes dont 144 se trouvaient en garde à vue à 21h00.

En outre, sur les réseaux sociaux, des internautes ont parlé ce weekend de Belges et d’Italiens, qui soutiennent le mouvement français, venus en France pour participer aux manifestations.

17 policiers, un gendarme, un sapeur-pompier et 42 manifestants ont été blessés samedi à Paris, d’après la préfecture. Certains groupes de Gilets jaunes ont déjà appelé dimanche à un acte 19 du mouvement social.

Etiquette: ; ; ;