Ces onze personnes ont été mises en examen pour « vol avec effraction en réunion », « recel de vol » et « participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations ».

Onze suspects ont été mis en examen après le pillage d’une boutique de bijoux et objets en cristal Swarovski samedi sur les Champs-Élysées, à l’occasion de la 18ème journée de mobilisation des « gilets jaunes », a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Trois personnes en détention provisoire. Ces personnes ont été mises en examen dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour « vol avec effraction en réunion », « recel de vol » et « participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations ». Trois d’entre elles ont été placées en détention provisoire et les huit autres sous contrôle judiciaire.

Une autre information judiciaire, après le pillage d’un magasin de bijoux Bulgari sur la même avenue, a également été ouverte. Dans ce cadre, un suspect a été présenté à un juge d’instruction.

Etiquette: ; ;