« La lutte contre le terrorisme se poursuivra jusqu’à son élimination totale dans la région », a affirmé le chef d’état-major de l’armée iranienne, le général de division Mohammad Baqeri depuis Damas.

« Nous allons poursuivre le chemin que nous avons commencé dans ce sens avec nos frères syriens et irakiens », a ajouté le général Baqeri, lors d’une conférence de presse conjointe aux côtés de ses homologues syrien et irakien à l’issu d’une réunion tripartite syro-irako-iranienne à Damas, lundi 18 mars.

D’après le chef d’état-major de l’armée iranienne, l’axe syro-irako-iranien est entré à l’heure actuelle dans une étape qui a pour objectif de stabiliser la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale de la Syrie et de faire sortir de ce pays toutes les forces étrangères qui y ont été déployées sans l’autorisation du gouvernement syrien.

Bagheri a souligné qu’au cours de la réunion tripartite, les trois parties ont coordonné leurs objectifs et leurs plans plus que jamais.

Le général Baqeri a rappelé que c’était sur demande de Bagdad et de Damas que la RII avait, elle envoyé des conseillers militaires en Irak et en Syrie.
« La RII a fait son entrée dans cette lutte avec toutes ses forces et en parfaite coordination avec les gouvernements syrien et irakien et elle a réussi de faire des démarches importantes. »
Baqeri a également dénoncé les agissements de l’Arrogance mondiale dans le but de perturber la sécurité de la région et d’affaiblir l’axe de la Résistance.

« Aujourd’hui, des mercenaires et des disciples de l’arrogance mondiale se sont efforcés de briser la sécurité de la région et d’instaurer la tyrannie, l’invasion et l’occupation d’Israël, et certainement les ennemis sont intéressés par le fait que la souveraineté populaire de l’Irak et de la République islamique d’Iran soient en harmonie avec les (intérêts) sionistes », a-t-il prévenu.

Bagheri a en outre souligné que les terroristes actifs en Irak et en Syrie menaçaient la sécurité de la République islamique d’Iran, c’est pourquoi l’Iran a envoyé ses conseillers militaires en Irak et en Syrie à la demande même de ses deux voisins proches, amis et frères.

Il a poursuivi, la République islamique d’Iran est à la hauteur de prendre toutes les mesures nécessaires pour cette lutte et à cette fin elle est en pleine coordination avec le gouvernement syrien et l’Irakien et la RII a pu, nous l’avons vu, à faire de grands pas dans ce domaine, s’est-il félicité.

Etiquette: ; ; ; ;