À Belgrade, à la veille de la soirée, à l’occasion du 20e anniversaire du bombardement de la Yougoslavie par l’OTAN, une action patriotique a eu lieu. Plusieurs milliers de personnes ce sont d’abord rassemblées symboliquement devant le bâtiment détruit par l’une des attaques aériennes de l’état-major général, puis ont organisé une procession en direction de l’ambassade de Russie du pays.

Là, les responsables de l’action de masse ont remis une lettre de gratitude pour la position claire de Moscou sur la question du Kosovo et la condamnation du bombardement de la Yougoslavie, exprimée quelques jours avant l’anniversaire du Conseil de sécurité des Nations unies. Après cela, les Serbes se sont rendus au temple de Saint Sava, où ils ont allumé des bougies à la mémoire des personnes tuées lors de l’agression de l’OTAN.

Au cours du rassemblement à l’état-major, les intervenants ont de nouveau déclaré que les crimes de l’OTAN en Serbie ne pouvaient être ni oubliés ni pardonnés. Ils ont souligné que le Kosovo faisait partie de la Serbie et que cela ne pouvait pas faire l’objet de discussions.

« Nous n’oublierons jamais comment l’OTAN a détruit notre pays, tué des civils, des femmes, des enfants, des enfants innocents. Grâce à eux, notre Kosovo est sous occupation depuis 20 ans », a déclaré le vétéran de l’armée serbe.

Les participants ont scandé « Le Kosovo est le cœur de la Serbie », « L’OTAN est hors de la Serbie », « Serbie, Russie – nous n’avons pas besoin de l’Union européenne », « Kosovo – Serbie, Crimée – Russie ». Au cours du rassemblement, des signatures ont été recueillies pour la liquidation du bureau de l’OTAN au ministère de la Défense serbe.

Voir aussi : Les ingénieurs en IA délaissent de plus en plus les États-Unis pour la Chine

La procession a approché l’ambassadeur de Russie avec des fusées éclairantes, des chants patriotiques et des slogans, y compris l’amitié russo-serbe. Beaucoup portaient les drapeaux combinés de la Russie et de la Serbie. Trois organisateurs ont adressé au diplomate russe une lettre de remerciement sur la position de Moscou envers le bombardement de la Yougoslavie, exprimée la veille à l’ONU.

« La Russie reste fermement sur la question du Kosovo qu’il est nécessaire de se conformer à la résolution 1244 », a confirmé l’une des responsables de l’action, Jovana Stojkovic, à son retour de l’ambassade. Ses paroles ont été saluées par des applaudissements.

« La Russie au Conseil de sécurité des Nations unies a déclaré que le bombardement de la Yougoslavie et la politique mondialiste sur la Serbie constituaient un passé lourd », a déclaré Damnjan Knejevic devant l’immeuble de l’ambassade. « Nous avons vu ce qui s’est passé en Libye, en Irak et en Syrie ».

Groupe Ami FaceBook du mois : UNION SLAVE

Etiquette: ; ; ; ; ;