Sur fond de conflit commercial opposant les deux pays, la Chine a étendu mardi son interdiction d’importer du canola canadien provenant de Viterra Inc, après que Pékin a invalidé les expéditions du principal exportateur, Richardson International, plus tôt ce mois-ci.

L’administration générale des douanes de la Chine a annoncé sur son site officiel l’annulation de toute livraisons de canola en provenance de la société canadienne Viterra Inc, relate Reuters.

Les autorités douanières chinoises ont annoncé plus tôt ce mois-ci avoir découvert des parasites dangereux dans les importations de canola en provenance du Canada et ont révoqué l’enregistrement d’exportations de la société canadienne Richardson International.Richardson a toutefois assuré que son canola répondait aux exigences réglementaires.

Mardi 26 mars, les douanes ont déclaré que les ports de Dalian et de Nanning avaient à nouveau détecté plusieurs parasites dans des échantillons prélevés dans des cargaisons expédiées par Viterra Inc.

La Chine représente environ 40% des exportations de graines, d’huile et de tourteaux de canola du Canada, selon le Conseil canadien du canola, un organisme de l’industrie.Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a déclaré vendredi que son gouvernement était optimiste et qu’il pouvait faire avancer les négociations cette année pour persuader la Chine de reprendre les importations de graines de canola canadiennes.

Etiquette: ; ; ; ;