En possession d’une vingtaine de munitions policières, dont quatre LBD, une figure fiché S et J a été interpellée lundi soir gare Montparnasse, à Paris, lors d’un contrôle policier, selon LCI.

Les forces de l’ordre ont arrêté lundi soir une figure fichée S, connue des services de renseignement français, à la gare Montparnasse, à Paris, relate LCI.

L’homme, un Lillois de 33 ans, transportait dans sa valise de nombreuses munitions policières, dont quatre LBD, ainsi que des grenades lacrymogènes, assourdissantes et de désencerclement. Il a été interpellé au moment d’un contrôle policier.

Il fait l’objet d’une fiche J, ce qui lui interdit de se rendre à Paris, et de deux fiches S, émises par la DGSI (Direction générale de la Sécurité intérieure), indique le média français:

«L’une pour son appartenance à la « mouvance contestataire radicale » et sa capacité à commettre des actes de violences et de dégradations, une seconde pour être « leader de la mouvance anarcho-autonome lilloise » et « susceptible d’inciter ou de se livrer à des actes subversifs violents contre les institutions ou les forces de l’ordre ».»

La majeure partie des armes trouvées en sa possession s’est avérée être inopérante, cependant au moins deux d’entre elles (une munition de LBD et une grenade) fonctionnaient. Placé en garde à vue, le lillois a expliqué qu’il se rendait à une conférence sur les techniques et les tactiques du maintien de l’ordre en France. Comme l’a appris par la suite LCI, sa garde à vue a été levée mardi. Il a eu un rappel à la loi. Son avocate a annoncé le dépôt d’une plainte contre X pour violation du secret de l’instruction, toujours selon le média.

Etiquette: ; ; ; ; ;