Le Vatican a annoncé mercredi que le pape François effectuerait début septembre un voyage de six jours au Mozambique, à Madagascar et à l’île Maurice.

« Sa Sainteté le pape François effectuera un voyage apostolique au Mozambique, à Madagascar et à l’île Maurice, du 4 au 10 septembre, visitant les villes de Maputo au Mozambique, Antananarivo à Madagascar et Port-Louis à Maurice », a annoncé un communiqué du Saint-Siège, qui détaillera ultérieurement le programme du pape.

Un voyage du pape avait été ébruité au Mozambique et à Madagascar ces derniers mois, mais l’ajout de l’île Maurice, dans l’Océan indien, constitue une surprise.

Sa venue au Mozambique prend une tonalité particulière après le passage dévastateur du cyclone Idai dans plusieurs pays d’Afrique australe il y a deux semaines.

Le Mozambique a confirmé mercredi l’apparition redoutée du choléra dans la région de Beira (centre), alors que le cyclone a fait près de 500 morts et des centaines de milliers de sans-abri dans le pays.

« A ces populations qui me sont chères, j’exprime ma douleur et ma proximité », avait souligné le pape François lors d’une audience sur la place Saint-Pierre la semaine dernière.

Le Mozambique, l’un des pays les plus pauvres du monde, avait déjà été frappé en 2000 par des inondations meurtrières qui avaient fait 800 morts et au moins 50.000 sans-abri.

Fin février, un éminent prêtre mozambicain avait confirmé la visite du souverain pontife au Mozambique, la première visite d’un pape dans ce pays d’Afrique australe depuis 1988. Le pape Jean Paul II avait alors constaté les ravages d’une longue guerre civile.

« Je peux vous dire un secret (…), cette année nous recevrons une visite très spéciale. Le pape François sera ici parmi nous cette année », avait dévoilé Giorgio Ferreti, le prêtre de la cathédrale de Maputo à des fidèles dans la capitale mozambicaine.

Le président mozambicain Filipe Nyusi avait invité le souverain pontife durant un déplacement au Vatican en septembre dernier et avait annoncé le possible voyage à des journalistes. « Si je suis toujours vivant », aurait répondu le pape sur le ton de la plaisanterie.

Le Mozambique, une ancienne colonie portugaise, compte environ quatre millions de catholiques. Environ 22% de la population du Mozambique sont musulmans.

Etiquette: