La manifestation de l’acte 20 des Gilets jaunes ce samedi 30 mars à Saint-Étienne a été émaillée par des dégradations et des incendies. Des heurts ont éclaté entre manifestants cagoulés et forces de l’ordre, lesquelles ont fait usage de gaz lacrymogène, a informé le quotidien Le Progrès Loire.

Des hommes masqués ont fait des dégâts à Saint-Étienne, dans le département de la Loire lors de l’acte 20 ce samedi, apprend-on du compte Twitter du quotidien Le Progrès Loire.

La végétation près des rails a été incendiée, entraînant l’intervention des pompiers.

​Sur une autre vidéo, également diffusée sur le compte du quotidien, on voit qu’un Gilet jaune empêche un homme masqué de mettre le feu à des poubelles.

​Au milieu d’un groupe de manifestants, un Gilet jaune s’est approché des poubelles dont l’une commençait à brûler, afin de les écarter. Il s’est fait tout de suite attaquer par des casseurs, mécontents de son intervention. Un autre Gilet jaune est venu à son secours et a essayé de l’éloigner de ses agresseurs, tandis que quelques manifestants grimpaient sur le toit et le capot d’une voiture garée tout près. D’autres Gilets jaunes se sont joints à la bagarre, d’où il était possible d’entendre une voix qui a répété deux fois «laisse-moi».

Etiquette: ; ; ; ; ;