L’Association des Emigrés syriens en Ukraine a vivement condamné la proclamation de Donald Trump considérant le Golan syrien occupé comme une partie de l’entité d’occupation israélienne, affirmant que le Golan constitue une partie intégrante du sol syrien.

Dans un communiqué, dont une copie est parvenue à Sana, l’Association a souligné la nécessité de mettre fin à l’insolence américaine hostile aux droits des peuples dans le monde, en particulier les droit des Syriens, palestiniens et libanais à la récupération de leurs territoires occupés par l’entité d’occupation israélienne. Elle a appelé les hommes libres à travers le monde à dénoncer cette proclamation qui se contredit avec la légalité internationale et les droits de l’homme les plus élémentaires .

A son tour, l’Association de la Communauté syrienne en Espagne a fermement dénoncé la proclamation de Trump, la considérant comme “une action hostile visant la terre et le peuple de la Syrie”.

L’Association a expliqué que cette proclamation menace la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient et que le peuple syrien fait tellement confiance en la capacité de son armée de récupérer tous les droits usurpés et les territoires occupés.

Etiquette: ; ;