Le parti du Congrès, principale formation de l’opposition en Inde, a présenté mardi un programme axé sur la lutte contre la pauvreté à onze jours du début des élections législatives dans le géant d’Asie du Sud.

Le Congrès espère déloger le Premier ministre sortant, le nationaliste hindou Narendra Modi, à l’occasion du vote qui débutera le 11 avril et se déroulera en sept phases jusqu’au 19 mai. 900 millions d’électeurs sont appelés aux urnes pour ce scrutin titanesque dont les résultats seront annoncés le 23 mai.

Lors de la présentation de son programme de 55 pages, le président du Congrès Rahul Gandhi a accusé son adversaire de n’avoir produit durant ses cinq ans de mandat que « promesses grandioses, slogans vides, programmes ratés, fausses statistiques et un climat général de peur, intimidation et haine ».

« Ce programme est la voix du peuple », a assuré M. Gandhi, héritier de la célèbre dynastie politique des Nehru-Gandhi, lors d’une conférence de presse au siège du Congrès dans la capitale New Delhi.

Etiquette: