Le ministre iranien des Affaires étrangères a déclaré que les États-Unis menaient un «terrorisme économique» contre la République islamique en utilisant des mesures restrictives qui perturbent les efforts de secours visant les personnes touchées par les inondations à travers le pays.

Mohammad Javad Zarif a tweeté les cemarques lundi, affirmant que les sanctions «entravent les efforts d’aide déployés par le Croissant-Rouge iranien en faveur de toutes les communautés dévastées par des inondations sans précédent. Le matériel bloqué comprend des hélicoptères de secours.»

«Ce n’est pas seulement une guerre économique; c’est du TERRORISME économique », a-t-il ajouté.

Les États-Unis ont quitté un accord nucléaire multilatéral avec l’Iran en 2017. Ils ont par la suite rendu les sanctions levées en vertu de l’accord.

Zarif a également rappelé que les sanctions économiques, que Washington déploie contre Téhéran sous le signe de la «pression maximale», «bafouent la résolution 2231 du CSNU et la décision de la CIJ».

Etiquette: ;