La commune de la Chapelle-aux-Filtzméens, près de Saint-Malo va devoir organiser des élections municipales partielles. Son maire, auteur d’une fausse alerte à la bombe en gare de Rennes dimanche, va démissionner prochainement, selon des information de Ouest-France.

Le maire de cette commune, également employé de la SNCF, va remettre dans les prochains jours sa démission à la sous-préfecture de Saint-Malo.

La nouvelle configuration du conseil municipal, qui passe de 15 à 14 membres, ne permet pas d’élire un nouveau maire. Des élections municipales partielles vont être organisées.

Elles devraient se dérouler le même jour que les européennes, dimanche 26 mai.

L’auteur de la fausse alerte encourt deux ans de prison et 30 000 euros d’amende

Etiquette: ; ;