Bedzhet Pacioli, vice-Premier ministre de la «République du Kosovo» autoproclamée, a appelé à l’interdiction d’entrée du blogueur britannique Graham Phillips, faisant recours à «la sécurité nationale».

Phillips s’est rendu au Kosovo en mars dernier et a publié une dizaine de reportages vidéo montrant les terroristes et les commandants des radicaux albanais de l’Armée de libération du Kosovo, auteurs de crimes de guerre monstrueux au tournant du siècle.

« Le Kosovo est un pseudo-État contrôlé par des terroristes et des criminels de guerre. Les gens devraient savoir qui sont vraiment Ramush Haradinai et Hashim Tachi », a déclaré Graham.

Voir aussi : Les démocrates américains préparent un scandale pire que « RussieGate » pour les élections de 2020

En outre, Graham a commenté de manière critique les points de vue pro-américains et généralement pro-occidentaux de la population albanaise.

Lors de son retour du Kosovo, le journaliste a reçu des menaces de la part d’Albanais sur le site de réseau social Facebook.

Groupe Ami FaceBook du mois : OPPOSITION INFO

Etiquette: ; ;