Les invitations forcées de Benoît Hamon, François Asselineau et Florian Philippot au débat de France 2 annulées par le Conseil d’État. Une annonce faite peu avant midi par Thomas Sotto, qui co-présentera ce soir le débat, sur Twitter. Florian Philippot s’est félicité, pour sa part, du fait que le débat ait lieu.

France Télévisions était libre de ne pas inviter Benoît Hamon, François Asselineau et Florian Philippot au débat programmé ce jeudi sur France 2, a tranché le Conseil d’État, saisi en appel par le groupe public, rapporte l’AFP. Thomas Sotto, qui co-présentera ce soir le débat, l’a confirmé sur Twitter.

Florian Philippot a souligné que «l’essentiel est que le débat ait lieu et il commence ce soir». Personne ne peut être mécontent que le débat soit plus ouvert, a-t-il ajouté. «Le Conseil d’État au moins reconnaît la compétence du juge administratif sur ces sujets ce qui est une très bonne chose pour la suite», a conclu M.Philippot.

​La haute juridiction a annoncé dans un communiqué jeudi avoir annulé des décisions prises lundi par le tribunal administratif de Paris, et qui ordonnaient à France Télévisions d’inviter ces trois candidats au débat de « L’Émission politique » consacré aux européennes, ou à une autre émission de débat d’ici le 23 avril.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;