Le nombre de personnes tuées sur les routes de l’UE s’est élevé à 25 100 en 2018, en baisse de 1 % sur un an, a annoncé jeudi la Commission européenne, qui réclame cependant de nouvelles « mesures concrètes et rapides ».

« Moins de personnes ont perdu la vie sur les routes européennes l’année dernière, mais des efforts supplémentaires sont indispensables pour faire un grand bond en avant », a insisté l’exécutif européen dans un communiqué.

Si on la compare à 2010, la mortalité routière est en recul de 21 % dans l’UE, ce qui fait aujourd’hui des routes européennes « de loin les plus sûres au monde », avec une moyenne de 49 décès par million d’habitants.

Etiquette: ;