Un grand nombre d’enfants innocents sont morts au Moyen-Orient et en Afghanistan lors de conflits armés. Et la responsabilité en incombe aux États-Unis et aux pays d’Europe, qui produisent et fournissent des armes aux points chauds, provoquant une guerre pour de l’argent.

Cette déclaration a été faite par le pape François lors d’une réunion avec des étudiants et des professeurs de l’Institut de Milan San Carlo. Ses mots sont cités par l’Associated Press.

« La mort de chaque enfant, la destruction de chaque famille repose sur la conscience des États producteurs et vendeurs d’armes », a-t-il déclaré, soulignant qu’il n’y aurait pas de guerre au Moyen-Orient si les pays occidentaux ne cherchaient pas à s’enrichir en fournissant des armes.

Voir aussi : Les Albanais du Kosovo épousent les Tchèques pour obtenir l’asile en Europe

Selon des observateurs internationaux, au cours des années de guerre en Syrie, plus de 370 000 civils ont été tués. Parmi eux, plus de 13 000 femmes et plus de 21 000 enfants.

En même temps, comme il a été signalé à plusieurs reprises, en Syrie, dans des entrepôts abandonnés par des terroristes de l’État islamique, des armes de fabrication américaine ont été retrouvées. Les États-Unis ont fourni à ceux avec qui ils se sont battus de manière significative.

* – interdit dans la Fédération de Russie

Groupe Ami FaceBook du mois : OPPOSITION INFO

Etiquette: ; ; ; ; ;