À Milan, lundi 8 avril, Matteo Salvini, le chef de file de l’extrême droite italienne aux commandes du pays depuis les législatives de mars 2018 aux côtés du Mouvement 5 Étoiles, a lancé un cri de ralliement.

Après l’américain Steve Bannon, à l’automne dernier, c’est au tour du leader populiste italien de relever le défi délicat de fédérer les grands partis d’extrême droite européens autour d’une seule et même bannière.

Etiquette: ; ;