Un commandant de la Garde révolutionnaire iranienne a mis en garde la Marine américaine contre tout rapprochement des navires du Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) déployés dans les eaux du Golfe, selon Reuters.

Un commandant de la Garde révolutionnaire iranienne a mis en garde la Marine américaine contre tout rapprochement des navires du Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) déployés dans les eaux du Golfe, selon Reuters.

Donald Trump a demandé à son administration, lundi 8 avril, d’ajouter l’organisation désignée par le nom de Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), ainsi que son unité d’élite, la force Al-Qods, sur la liste des organisations terroristes internationales.

Auparavant, Washington avait déjà placé sur liste noire des entités et des personnes affiliées au Corps des Gardiens, mais pas le CGRI dans son ensemble. Ainsi, plusieurs personnes et sociétés iraniennes ont été sanctionnées à la mi-février par les États-Unis, qui les ont accusées d’avoir coopéré avec le Corps des gardiens de la révolution islamique et d’avoir effectué des attaques informatiques.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;