Le président d’une commission du Congrès américain a refusé d’allouer 158 millions de dollars pour la réparation des défaillances techniques du plus grand et du plus cher hélicoptère de l’armée américaine, le King Stallion, construit par Lockheed Martin. Seule la moitié de cette somme a été approuvée, relate Bloomberg.

Le président de la commission des Forces armées de la Chambre des représentants a rejeté une demande de 158 millions de dollars (140 millions d’euros) déposée par la Marine américaine et destinée au financement de l’hélicoptère King Stallion, relate Bloomberg.

Construit par Sikorski (filiale de Lockheed-Martin), cet engin est déjà entré dans l’histoire comme étant le plus gros et le plus cher de l’Armée américaine.

Le président démocrate de la commission, Adam Smith, a fait savoir qu’il approuverait à ce jour le transfert de la moitié de la somme, indique Bloomberg. Le responsable a également précisé qu’il ne donnerait son feu vert au transfert des autres 79 millions de dollars que lorsque la Marine et le Pentagone déposeraient un rapport faisant état des progrès réalisés en vue de résoudre le problème technique le plus important de l’hélicoptère: l’absorption des gaz d’échappement dans l’un des trois moteurs, note Bloomberg.En 2017, Bloomberg évaluait le prix d’un hélicoptère King Stallion à environ 138 millions de dollars (130 millions d’euros). À ce prix, 200 hélicoptères coûteront au budget américain 31 milliards de dollars.

Etiquette: ; ; ; ; ;