L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé avoir rapatrié par avion 160 migrants à destination de trois pays africains depuis la capitale libyenne qui fait l’objet d’une offensive militaire depuis une semaine.

Jeudi soir, «un vol charter à destination du Mali, puis la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, a transporté 160 migrants (…) dont 16 enfants et 20 femmes», a indiqué vendredi un communiqué de l’OIM en Libye.

Les organisations internationales humanitaires ont mis en garde contre la détérioration de la situation des migrants depuis le début des combats dans les environs de la capitale libyenne. Le maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’est libyen, a lancé le 4 avril une offensive pour s’emparer de Tripoli, siège du gouvernement d’union nationale(GNA), dirigé par Fayez al-Sarraj et reconnu par la communauté internationale. Des dizaines de personnes ont été tuées au cours de cette semaine de combats et plus de 300 autres ont été blessées, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Etiquette: